Album (nom masculin)

Format musical en voie de disparition…
Porté par un auteur, un artiste ou un groupe.
Système constitué de plusieurs morceaux ou chansons, reliés entre eux par un état d’esprit,
une couleur particulière ou par tout autre moyen permettant de générer un tout cohérent, une identité.

40°N (lire Quarante Degrés Nord pour les moins géographes), est une latitude, une sensation, une invitation au voyage dans une zone artistique imaginaire. Des chansons, de la musique, des mots, un projet.

Ce quarantième parallèle Nord trace son sillon en Europe du Sud. Du Portugal à l’Italie, en passant par l’Espagne, la Méditerranée, il survole la Grèce et le Sud des Balkans, la Turquie puis continue sa route vers le Caucase… Fil tendu entre l’Orient et l’Occident,entre l’Europe et l’Afrique du Norddessinant le berceau d’une humanité métissée. 40°N arpente ces zones de traverses, entre chanson française et musique du monde…

Autoproduit. 2011. Réalisation, composition, arrangements et textes : Chloé Laum.

Entre programmations  électroniques et instruments acoustiques – un hommage à cette Europe à la croisée des mondes et à une certaine chanson française traditionnelle révolue…

Album enregistré et mixé par Jonathan Robert, réalisateur sonore de ce projet, au Studio Studio à Paris,  au Studio NothingButMusic à Poitiers, et au Studio Vicinal à Chauvets (Lozère), masterisé par Rodolphe Plisson au Studio AVRM (Suresnes), et interprété par des musiciens de talent qui m’ont accompagnée et soutenue tout au long de ce périple… Tous ont contribué à apporter une couleur originale et chaleureuse à ce projet. Je tiens à les en remercier…

Un premier album, c’est toujours un combat. Une découverte. L’incertain, l’inconnu. Les maladresses, une forme d’immaturité, de naiveté aussi. Au-delà des défauts multiples, ce fut une réelle aventure humaine et artistique.

Album 40°N

Crédits Photo – Alain rossiaud – X. Laumonier

Crédits

Réalisation, Composition, Texte, Arrangements – Chloé Laum
Réalisation sonore, Enregistrement, Mix – Jonathan  Robert
Enregistré en 2010 – 2011 au Studio Studio à Paris (Sébastien Nahon) et au studio NothingButMusic à Poitiers.
Masterisé par rodolphe Plisson au studio AVRM ( Suresnes)
Autoproduction – Distribution numérique : Believe Digital

Tracklist & Crédits musiciens

1. PROLOGUE

2. COMME LA MER

  • Guitare – Bouzouki : Julien Coulon
  • Percussions : David Bruley

3. A MES AÎNÉS

  • Guitare : Julien coulon
  • Viole d’amour : Jasser Haj Youssef
  • Basse : Luis Manresa Programmation : Chloé Laum

4. BORDERLINE

  • Guitare manouche (Rythmique & Solo) : Eddy Bockhorni
  • Guitare manouche (Accompagnement) : Mustapha Tarfah
  • Percussions : David Bruley
  • Programmation : Chloé Laum

5. DE TES YEUX

  • Guitare – Contrebasse : Julien Coulon
  • Violoncelle : Andrea Rattei
  • Percussions : David Bruley

6. MADAME CONSCIENCE

  • Guitare – Oud : Julien Coulon
  • Basse : Luis Manresa
  • Percussions : David Bruley
  • Programmation : Chloé Laum

7. INTERMÈDE

  • Voix : Chloé Laum
  • Enregistré dans la Chapelle de Chauvets (Lozère)

8. DITES-VOUS

  • Violoncelle : Andrea Rattei
  • Programmation : Chloé Laum

9. GENÈSE

  • Clarinette & Programmation : Chloé Laum

10. VIE ORDINAIRE

  • Guitare : Julien Coulon
  • Percussions David Bruley
  • Basse : Luis Manresa

11. VIEUX

  • Guitare manouche & Co-composition : Christian Windrestein
  • Violon : Jasser Haj Youssef

12. LA ROSE DU VENT

  • Guitare – Contrebasse : Julien Coulon
  • Violoncelle : Andrea Rattei
  • Percussions : David Bruley

13. J’AURAIS

  • Guitare : Julien Coulon
  • Percussions David Bruley
  • Basse : Luis Manresa

14. 40°N

  • Oud : Julien Coulon
  • Viole d’amour : Jasser Haj Youssef
  • Percussions : David Bruley
  • Violoncelle : Andrea Rattei
L'histoire du 40°N

40°N

De part et d’autre du quarantième parallèle Nord, entre les longitudes 10°W et 50°E, une légende raconte qu’il est des terres où hommes et femmes, depuis que le monde est monde, ont trouvé en musique la manière de rendre les émotions éternelles. Là-bas, on murmure que les sentiments ne meurent jamais. On dit qu’ils se glissent dans les accords de guitare, dans le bois des instruments, dans les harmonies des cordes, et qu’ils voyagent ainsi depuis toujours, sans jamais faire silence.

Au fil du temps des hommes, une toile de sentiments s’est tissée dans ces sons, empreinte de vies anonymes, d’empires déchus, de conquêtes éclatantes, de couchant et de levant. Depuis toujours des combinaisons complexes ne cessent d’osciller en romance – trajectoires et destins se tracent et se croisent en musique, inlassablement… On affirme même que ce petit bout de parallèle est une corde vibrante au dessus de la terre, et qu’il donne un son à la vie lorsqu’il entre en résonance avec la sensibilité du monde.

Pour le voyageur qui parcourt le 40° Nord et qui s’arrête un instant en ouvrant ses oreilles, c’est une expérience étrange. Car il n’entend pas simplement des sons, mais aussi des millénaires de vécus qui s’entrechoquent et s’entrelacent. Ainsi passe t-il, en quelques secondes, du rire aux larmes, de la rage au renoncement, de la fierté au désespoir, de la passion à la mélancolie – un mystérieux frisson sonore qu’il emportera avec lui, l’impression d’avoir parcouru, l’espace d’un instant, toutes les destinées du monde.

Alors, les émotions se seraient répercutées de terres en mers, puis de mers en terres, portées par les musiciens, colportées par les voyageurs, propagées par les peuples de traverse. Et la musique résonnerait ainsi dans tout l’univers, afin de transmettre, à jamais, la mémoire des Hommes…

Chloé Laum